JARDINS D'ENFANTS

Des jardins d’aventure abritant les rêves d’enfants 

 

            Espaces dédiés aux enfants, ils sont conçus pour développer leur imaginaire et leur créativité, leur apporter un contact privilégié avec la nature et développer leurs sens. Ces projets collectifs et participatifs sont l'occasion de faire intervenir les enfants lors de la réalisation et de valoriser le travail des acteurs du territoire, des agents communaux et les ressources de la commune.

            Respectueux de la biodiversité et peu coûteux en installation et entretien, ces jardins sont construits avec des éléments naturels (modelé de terrain, troncs sculptés…) et des matériaux de récupération (pavés du roi, bordure de granit, dallage en béton…). Ils sont prétextes à invention et supports de divers projets pédagogiques. Il s’agit d'écrire les premières lignes de l’histoire et ensuite de laisser aux enfants la liberté d’y installer leur monde le temps du jeu. 

 

Ces jardins sont crées à partir d'une histoire inspirée du lieu. 

 

                                                                                                                                   

crédit photo: VIKTOR HANACEK
crédit photo: VIKTOR HANACEK

A PAS DE LOUP

LIEU : Melesse, parc du Quincampoix (35)

DATE : 2017-2018

PHASE : Démarrage chantier

MISSION : Mission complète + concertation + chantier participatif

SURFACE : 1 ha

COUT : En cours  (matériaux de récupération )

MAITRISE D’OUVRAGE : Ville de Melesse

EQUIPE DE MAITRISE D’OEUVRE : Folk paysages

EQUIPE DE RÉALISATION ET PARTENAIRES: Services techniques en régiechantier école AMEEP Saint Grégoire, Francis Beninca sculpteurhabitants, centre de loisirs, écoles, Philippe Saulnier céramiste.  

LES VAGABONDES

LIEU : ZAC Eurorennes, Rennes (35)

DATE : 2016-2018

PHASE : Chantier

MISSION : Mission complète + concertation + chantier participatif

SURFACE : 1000 m²

COUT :12 000 € travaux (matériaux de récupération en partie)

MAITRISE D’OUVRAGE : Territoires publics

EQUIPE DE MAITRISE D’OEUVRE : Folk paysages

EQUIPE DE RÉALISATION ET PARTENAIRES: Chantier école AMEEP Saint Grégoire, Francis Beninca sculpteurhabitants, centre de loisirs, écoles, centre pénitentiaire des femmes, Gleech.  

ARMORIQUE

LIEU :ZAC Armorique, Rennes (35)

DATE : 2017-2018

PHASE : Phase 1 livrée, phase 2 en cours

MISSION : Conception + concertation + chantier participatif

SURFACE :  8 000 m²

COUT :  (matériaux de récupération )

MAITRISE D’OUVRAGE : Ville de Rennes 

EQUIPE DE MAITRISE D’OEUVRE : Folk paysages et Le collectif les Indiens dans la ville

EQUIPE DE RÉALISATION ET PARTENAIRES: Habitants et enfants, Altea Nova paysage, ville de Rennes en régie, Maison de quartier de la Bellangerais, manifestation Odyssée. 

LES MILLE RUISSEAUX

 

LIEU :Breteil (35)

DATE : 2016-2017

PHASE : Livré

MISSION : Mission complète + concertation + chantier participatif

SURFACE : 3000 m²

COUT : 5 000 € travaux (matériaux de récupération et bois d'oeuvre extrait sur place)

MAITRISE D’OUVRAGE : Ville de Breteil

EQUIPE DE MAITRISE D’OEUVRE : Folk paysages

EQUIPE DE RÉALISATION ET PARTENAIRES: Agents techniques en régie, chantier école AMEEP Saint Grégoire, "Des hommes et des arbres"  charpentier traditionnel, habitants, centre de loisirs, écoles, maison du patrimoine du Brocéliande, Philippe Saulnier céramiste.  

 

Il y a très longtemps, trois beaux ruisseaux coulaient dans la vallée. Ils faisaient le bonheur des pêcheurs qui venaient de partout pour attraper les poissons en nombre, fabuleux et colorés. Un jour, l’un de ces pêcheurs remonta un tout petit poisson d’argent, c’était un nouveau-né.

Subjugué par sa beauté, il ne put le relâcher.

Le petit poisson implora le pêcheur de le laisser partir et de se larmes jaillirent mille ruisseaux.

La mère du petit poisson était l’Esprit de l’Eau qui veillait sur la vallée.

Lorsqu’elle comprit que son enfant lui avait été retiré, elle entra dans une rage extraordinaire. Elle transforma les milles ruisseaux en tourbillons, qui firent disparaître les autres poissons.

(..)

Aujourd’hui, on dit que le pêcheur revient parfois et qu’il fait sonner le carillon afin d’honorer l’Esprit de l’Eau.

Ainsi, l’Esprit de l’Eau apparaît encore les jours d’arc en ciel, lorsque la lumière et la pluie se rencontrent et que tintent les rires du poisson d’argent.

LE CHÂTEAU DE LA MÉCANIQUE

LIEU :Chartres de Bretagne (35)

DATE : 2016 

PHASE : livré

MISSION : Mission complète + concertation + chantier participatif

SURFACE : 3000 m²

COUT : 3 000 € travaux (matériaux de récupération et bois d'oeuvre extrait sur place)

MAITRISE D’OUVRAGE : Ville de Chartres de Bretagne

EQUIPE DE MAITRISE D’OEUVRE : Folk paysages

EQUIPE DE RÉALISATION ET PARTENAIRES: Agents techniques en régie, centre de loisirs. 

 

Le projet s’appuie sur les éléments paysagers du lieu. Deux grands conifères au cœur de la zone ont donné la tonalité. Dressés comme deux grandes tours, ces arbres évoquent l’image du Château de la Mécanique. Autour, se développe un petit monde. Une forêt charmante, parfois inquiétante mène à la forteresse. Les gardiens de cette dernière vivent dans le bosquet à l’entrée, dans une maison cachée. Le château, accueille la salle du trône,qui marque le passage royal vers la cour. C’est dans cette dernière que le quotidien s’organise, ainsi que toutes les fêtes et tournois.

MÊME PAS PEUR

 

LIEU :Chaumont sur Loire (41)

DATE : 2006, édition "jouer au jardin".

PHASE : Livré

MISSION : Mission complète + chantier de fabrication

SURFACE : 200 m²

COUT : 8 000 € travaux 

MAITRISE D’OUVRAGE : Festival des jardins de Chaumont sur Loire

EQUIPE DE MAITRISE D’OEUVRE : Adélaïde Fiche, Yves Rolin

 

EQUIPE DE RÉALISATION ET PARTENAIRES: Adélaïde Fiche, Yves Rolin, Charlotte Siwiorek, Noémie Viant, Nicolas Epaillard

 

Promenons nous dans les bois.

Dans le jardin, chaque bosquet, arbuste, branchage dans l’obscurité peut devenir le décor d’un univers fascinant et étrange, peuplé d’arbres en forme de spectres, de créatures maléfiques et enchantées, errant dans notre imaginaire. Ce monde, que nous portons en nous, procure tant de plaisir... Car nous aimons avoir peur.

L’idée est de créer un bois sombre, effrayant et attirant à la fois. Composée de branches mortes entremêlées, cette forêt miniature est habitée de bruits étranges : le Vent, le Roi des Aulnes, des spectres, un loup … Ces sons constituent le paysage de nos contes.

Puis la promenade dans ce bois d’Ombres nous mène dans une clairière lumineuse et colorée, où poussent les herbes des fées. C’est le lieu où, après avoir eu peur, il s’agit d s'amuser à faire peur aux autres visiteurs. Le jeu consiste alors à crier, chanter, souffler, siffler, grogner, couiner, chuchoter dans des tuyaux en or, qui en se perdant dans les profondeurs de la forêt, restitueront des sons inquiétants.

LE JARDIN SECRET DES PRES VERTS

LIEU :Thorigné Fouillard (35)

DATE : 2016 

PHASE : Livré

MISSION : conception

SURFACE : 50 m²

COUT : 500 € travaux (matériaux de récupération )

MAITRISE D’OUVRAGE : Centre de loisirs des prés verts

EQUIPE DE MAITRISE D’OEUVRE : Folk paysages

EQUIPE DE RÉALISATION ET PARTENAIRES: Centre de loisirs, agents techniques en régie

 

Jardin d’école, situé au creux d’une haie, il abrite les enfants du centre de loisir,  et les invite à la détente et au calme.

Conçu avec peu de moyen, le jardin secret est formé de plusieurs petits espaces: l’abri à bricoles, sa citerne et son compost, le passage sous les rosiers, le jardin de lecture.

Romantique, on y trouve des plantes grasses en cages, des baignades pour oiseaux en vaisselle et bien d’autres petits secrets, réalisés par les enfants.

 

L'ILE AUX ENFANTS PERDUS

LIEU :Breteil (35)

DATE : 2015

PHASE : Projet non réalisé

 

Le lieu se situe au cœur d’une zone résidentielle de pavillons et de logements collectifs. L’eau prédomine : ruisseau, fossé et plaine humide. A proximité elle se décline sous forme de confluence, de bassin tampon, de mare et de lavoir. Sa présence sonore est également forte à l’approche de petits barrages naturels qui se sont créés dans son cour. Bordé de limites fortes, telles que le ruisseau, le fossé et la haie bocagère, l’espace se lit comme une île champêtre. Cette île accueille les rêves d’aventure des enfants perdus. Ils peuvent y explorer les vallons et la plaine, la crique aux crocodiles, le radeau et le campement. 

PETIT VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE

LIEU :Pacé (35)

DATE : 2015

PHASE : Projet non réalisé

 

Le lieu est un entre mondes, entre la ville, le bois, les lotissements et les écoles. Il se présente comme une immense clairière bordée de grands arbres. Le ciel y est capté et cadré par la verticalité végétale. Seuls les contours semblent être animés, c’est un espace cerné par les enfants.

C’est un lieu humide avec une végétation caractéristique, une topographie en pente, dans laquelle est creusé un bassin d’orage humide, dessiné comme un petit cratère.

Il s’agit ici de créer un monde pour les enfants, à la croisée des chemins, en s’inspirant de la végétation en place et de la topographie. Un lieu d’exploration, de découvertes et d’expériences, comme un petit Voyage au centre de la terre. Un cratère fertile dans lequel les enfants pourront jouer avec l’eau et s’émerveiller dans un décor de plantes géantes. 

LA MAISON DE MON DOUDOU, espaces de jeux pour enfants hospitalisés

LIEU :Paimpont (35)

DATE : 2007

PHASE : Livré

MISSION : Conception

COMMANDITAIRE ET DIRECTION : La fondation de France, L'institut Français d'Architecture, la Cité de l'architecture et du patrimoine, François Seigneur.

 

« L’action pilote « la Maison de mon Doudou », qui a débuté en 2003 dans le service d’hématologie et d’oncologie pédiatrique de l’hôpital Trousseau à Paris, a permis d’élaborer avec les conseils de l’équipe soignante et enseignante du service, deux ateliers d’architecture adaptés à tous les enfants hospitalisés, et notamment à ceux qui vivent en zones protégées.

Parmi les grands thèmes architecturaux, la maison est un support privilégié pour entreprendre une initiation. Imaginer et construire une maison pour ses proches ou pour soi, c’est aussi se construire un peu soi même. Pour un enfant, cela peu être d’abord de créer la maison idéale des personnages qui peuplent ses jeux, qui l’accompagne dans toutes ses activités. [...]

En 2007, la conduite du projet à été confiée à l’association Patrimoine sans frontière pour étendre l’action dans d’autres villes françaises et notamment, dans les hôpitaux de Nantes et Rennes en collaboration avec les écoles nationales supérieures d’architectures des deux villes citées.

Dans ce prolongement, la Cité de l’architecture & du patrimoine organise, en juillet 2007, un atelier d’architecture à destination des étudiants en architecture, arts, design, paysage sous la conduite de François Seigneur pour imaginer une « Maison à l’échelle de l’enfant.»

Extrait de la revue de presse, la ‘Maison de mon Doudou’, juin 2007.

A l’Abandon.

 

Prendre ses rêves et remplir des coffrets abandonnés. 

Allumer les étoiles et la lune suspendues à notre petit monde .

Dessiner des arabesques d’ombre sur sa peau .

Une petite Folie, mélange de peur et de fascination

Accueille l’imaginaire des enfants – trésors. 

Ils animent cette chambre des merveilles.

C’est un décor en construction -  déconstruction ; 

un petit monde chaque fois réinventé par les enfants.

Ils savent transformer les jouets en lieux .

Téléphone : 06 61 07 87 34

Mail : adelaide.fiche@gmail.com

Adresse : 34, rue Frédéric Le Guyader 35 200 Rennes

 

Fiche Adélaïde à Rennes, FR sur Houzz